Vos pépites

Par discrétion, sont utilisés ici des pseudonymes pour les extraits de témoignages.

C'est pour différents raisons que je suis pas adepte de témoignages de clients, publiés sur les sites internet.

Néanmoins, étant donné que le rire est l'un des meilleurs médicaments existants, et que la joie partagée se multiplie, je tiens à vous offrir ici quelques unes des "Pépites" reçues au fil du temps.

Elles m'ont touchée et, pour certaines, m'ont fait rigoler de bon coeur.

Je vous souhaite de passer une joyeuse journée!

feuille
pépite.jpg

Jess

" Je me suis demandé tout le long,

combien de bras vous pouviez bien avoir "

pépite.jpg

France

" J'ai le ressenti d'avoir perdu

5 - 6 kg de douleur dans le dos "

pépite.jpg

David

" J'étais une loque en arrivant,

je sus reparti de chez vous

comme une F1 "

feuille
pépite.jpg

Gil

" Honnêtement, je crains que si je vous fais trop de pub, vous n'aurez plus assez de temps pour moi "

pépite.jpg

Alex

" En sortant de chez vous, je me suis senti léger, posé, avec de l’énergie

à revendre –

un peu comme une toupie "

pépite.jpg

Mousy

" J'ai plus de 90 ans, et je dois vous dire que jamais, de toute ma vie, une personne ne m'a donné autant d'amour que vous "

feuille
pépite.jpg

Cloty

" Je me trouvais resplendissante en sortant, et c'est d'ailleurs ce que m'a dit mon mari quand je suis rentrée à la maison "

pépite.jpg

Conny

" Rien que de penser à vous et mon soin,

ça me rebooste par cette grisaille "

pépite.jpg

Amalrik

" Je me suis senti à l'aise, pris en charge et écouté,

ce qui est rare de nos jours "

feuille
pépite.jpg

Fabi

Si les gens savaient quel incroyable toucher et quelle qualité de travail vous proposez et comment on se sent en sortant d'ici - votre agenda serait plein jusqu'à l'année prochaine.

feuille
pépite.jpg

Phil

" Je regrette, mais là,

je voyage encore et

je n'ai pas envie de redescendre "

pépite.jpg

Paulette

" Depuis que je suis venue chez vous,

je suis enfin apaisée "

pépite.jpg

Léo

 Je me sens si calme et ça me fait tellement du bien. Vous savez, maintenant je vous aime presque autant que ma maman.

Mais, ne lui dites-pas,

je ne veux pas qu'elle soit triste.